Menu

Les évolutions de MaPrimeRénov’ pour 2024

Ma prime rénov 2024

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, MaPrimeRénov’ subit de nombreux changements. En effet, l’initiative phare du gouvernement qui vise à encourager la rénovation cible aujourd’hui les passoires énergétiques. Et, dès le 15 mai, elle subira de nouveaux remaniements. Alors, vous souhaitez faire des travaux de rénovation dans votre logement ? Portes, fenêtres, isolation… Zoom sur les évolutions de MaPrimeRénov’ pour 2024.

MaPrimeRénov’ : de quoi s’agit-il ?

Lancée en 2020, MaPrimeRénov’ est un dispositif d’aides au financement de l’État pour la rénovation qui dépend de vos revenus, de la classe énergétique de votre logement ainsi que des travaux prévus. L’objectif ? Inciter les propriétaires, les occupants et les bailleurs à améliorer leur habitat afin de répondre efficacement aux enjeux climatiques. D’ailleurs, le gouvernement vise 200 000 rénovations énergétiques globales pour l’année 2024, contre 90 000 en 2023. De quelle façon ? En basant sa stratégie sur deux axes majeurs qui sont la décarbonation et la rénovation d’ampleur. 

Les grands changements de cette année

Si le gouvernement avait d’abord souhaité axer le dispositif sur les rénovations globales, il a décidé de rétropédaler pour ouvrir l’aide aux travaux moins importants. En effet, face à la diminution drastique des demandes d’aides en début d’année, il a fallu trouver une alternative. Le dispositif se divise donc désormais en deux aides : MaPrimeRénov’ Parcours par geste et MaPrimeRénov’ Parcours accompagné. 

  • MaPrimeRénov’ Parcours par geste : cette aide permet de financer des travaux de rénovation unique. Elle inclut le chauffage et l’isolation (depuis le 15 mai 2024). Elle est autant destinée aux propriétaires qui occupent leur logement qu’aux bailleurs. Le but ? Accélérer la décarbonation des logements.
  • MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : cette aide vise les rénovations d’ampleur qui traitent le logement dans sa globalité avec pour but le gain de deux classes énergétiques. Pour faire simple, plus vous rénovez, plus vous êtes aidé.

Les travaux éligibles pour MaPrimeRénov’ Parcours par Geste ?

Les gestes de décarbonation

MaPrimeRénov’ Décarbonation offre un soutien financier pour l’installation des équipements suivants :

  • Remplacement de chaudières fonctionnant aux énergies fossiles par des pompes à chaleur air/eau, des pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques, ou encore par des chaudières bois.
  • Mise en place de systèmes de chauffage décarbonés.
  • Installation de chauffe-eaux solaires individuels ou thermodynamiques.
  • Installation de poêles ou de cuisinières à bûches ou à granulés, de foyers fermés ou d’inserts à bûches ou à granulés.
  • Raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid.
  • Installation de la partie thermique d’un équipement PVT eau (système hybride thermique et photovoltaïque).
  • Mise en place de systèmes solaires combinés et autres dispositifs solaires pour le chauffage de l’eau.

Les gestes d’isolation

  • Isolation thermique des murs par l’extérieur (jusqu’à 100 m²) ou par l’intérieur.
  • Isolation thermique des rampants de toiture ou des plafonds de combles.
  • Isolation thermique des toitures-terrasses.
  • Isolation thermique avec le remplacement de simple vitrage.
  • Protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire (uniquement en outre-mer).
  • Autres travaux : audit énergétique*, dépose de cuve de fioul, installation de système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux autoréglable ou hygroréglable.

*L’aide ne peut être demandée qu’une seule fois par logement, à condition de réaliser au moins un geste de travaux.

Bon à savoir : Depuis le 15 mai 2024 et jusqu’au 31 décembre 2024, MaPrimeRénov’ Parcours par Geste finance également certains travaux de rénovation thermique sans être dans l’obligation d’installer un équipement de chauffage renouvelable ou d’eau chaude sanitaire. De plus, l’accès au financement est étendu aux maisons individuelles classées « F » et « G».

Et pour MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné ? 

Nous l’avons vu, MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné se concentre sur des travaux de rénovation globale dans le but d’obtenir un impact considérable sur les performances énergétiques du logement. Cette rénovation globale implique donc de faire plusieurs travaux en une seule fois. Avec l’accompagnement obligatoire d’un Accompagnateur Rénov, le dispositif finance les projets répondant à ces deux critères : 

  • Remplacement de menuiseries, isolation des murs (ITI* ou ITE*), isolation de la toiture… Le projet doit inclure au minimum deux gestes d’isolation.
  • Le projet doit inclure l’installation d’un équipement de chauffage décarboné.

*ITI : Isolation Thermique par l’Intérieur ; ITE : Isolation Thermique par l’Extérieur

Sous quelles conditions bénéficier de l’aide ? 

Éligibilité MaPrimeRénov’ Parcours par Geste

  • Tous les propriétaires peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ Parcours par geste, qu’ils occupent leur logement ou qu’ils décident de le louer
  • Le logement doit être occupé comme résidence principale (au moins 8 mois par an). Les propriétaires bailleurs doivent d’ailleurs s’engager sur la location de leur bien en tant que résidence principale sur une durée d’au moins 6 ans.
  • Lors de la demande, le logement doit être construit depuis au moins 15 ans (sauf s’il s’agit d’un remplacement d’une chaudière fioul, pour lequel un logement de plus de 2 ans est éligible).
  • Les propriétaires doivent avoir des revenus très modestes, modestes ou intermédiaires.
  • Les travaux et prestations doivent être réalisés par un professionnel RGE, comme Ateliers du Bois.

Éligibilité MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné 

  • Elle s’adresse à tous les ménages sans condition de revenus, quelle que soit l’étiquette énergétique du logement.
  • Le logement doit être la résidence principale et construit depuis plus de 15 ans.
  • Le logement doit être occupé à titre de résidence principale (au moins 8 mois par an) pendant une durée minimale de 3 ans. Les propriétaires bailleurs doivent s’engager à louer leur logement sur une durée d’au moins 6 ans, en tant que résidence principale 
  • Les travaux doivent permettre un gain de deux classes énergétiques sur le DPE dans un délai de 5 ans.
  • Ils doivent comporter au minimum deux gestes d’isolation et l’installation d’un équipement de chauffage décarboné.
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE.
  • Le recours à Mon Accompagnateur Rénov est obligatoire.

Bon à savoir : Les nus-propriétaires et les personnes morales (par exemple les sociétés civiles immobilières) ne sont pas éligibles.

MaPrimeRénov’ 2024 est-elle toujours cumulable avec d’autres aides ?

Voyons maintenant les possibilités de cumul de MaPrimeRénov’.

Cumul des aides avec MaPrimeRénov’ Parcours par geste

  • Vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov’ plusieurs fois pour des travaux différents dans le même logement. Il y a cependant une limite à respecter qui est de 20 000 € de travaux par logement sur cinq ans.
  • Les propriétaires bailleurs peuvent recevoir MaPrimeRénov’ pour jusqu’à trois logements différents, chacun avec une limite de 20 000 € de travaux sur une période de cinq ans.
  • Le dispositif est cumulable avec les certificats d’économie d’énergie (CEE), ainsi qu’avec les aides fournies par les collectivités locales, les caisses de retraite, la TVA à taux réduit, l’Éco-PTZ et les aides Action Logement. En revanche, l’aide ne peut pas être cumulée avec MaPrimeRénov’ Parcours Accompagné.

Cumul des aides pour MaPrimerénov’ Parcours Accompagné

Le dispositif peut se cumuler avec d’autres aides à la rénovation énergétique :

  • Les aides des collectivités locales ;
  • Les aides des caisses de retraite ;
  • L’éco-prêt à taux zéro ;
  • La TVA à taux réduit à 5,5 %.

En revanche, il n’est pas cumulable avec les primes CEE.

Comment obtenir les aides MaPrimeRénov pour le changement de vos menuiseries ? 

Vous souhaitez remplacer vos menuiseries ? Vous pouvez tout à fait bénéficier du dispositif puisque celles-ci contribuent à améliorer l’isolation thermique de votre logement et réduisent de 15 % les déperditions de chaleur, indique Charly Miguet, gérant des Ateliers du Bois. Néanmoins, en plus des conditions d’éligibilité vues plus haut, vous devez respecter d’autres conditions plus spécifiques.”

Pour le remplacement de vos fenêtres

Pour le remplacement de vos fenêtres, vous pouvez obtenir des aides de MaPrimeRénov’, de la Prime CEE, de l’éco-prêt à taux zéro ainsi que la TVA à 5,5 %. Voici les conditions :

  • La subvention ne s’applique que pour l’isolation des parois vitrées en remplacement d’un simple vitrage. Il faut donc remplacer vos fenêtres à simple vitrage par du double ou du triple vitrage.
  • Les nouvelles fenêtres doivent respecter des seuils de performance énergétique. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir davantage. 

Pour le remplacement d’une porte d’entrée 

Attention, pour le remplacement d’une porte d’entrée, la seule aide disponible est le taux de TVA réduit à 5,5 %. Vous devez remplacer votre porte par un modèle plus performant qui respecte le critère de performance thermique Up, soit inférieur à 1,7 W/m2.k. D’autre part, pour bénéficier de l’aide, la pose de la porte doit être réalisée dans une résidence principale ou secondaire d’au moins 2 ans. 

Vous voilà informé des évolutions de MaPrimeRénov’ 2024. Alors, besoin de changer vos menuiseries ? N’attendez pas. Comme vous pouvez le remarquer, le dispositif est revu régulièrement, au gré des ajustements budgétaires du gouvernement. Contactez-nous. Ateliers du Bois, artisan certifié RGE, vous accompagne et vous conseille tout au long de votre projet.

Témoignage client

Transformation d'une fenêtre en une baie coulissante alu

Les équipes d’Ateliers du Bois sont intervenues en Essonne pour transformer une simple fenêtre en une baie coulissante grand format. Découvrez le témoignage de notre client dans cette vidéo.