Fenêtre PVC blanche de grandes dimensions
Isolation, pourquoi la fenêtre PVC est le meilleur compromis ?
8 février 2019
Porte blindée connectée : protégez votre habitation au-delà de votre porte
13 février 2019

Porte d’entrée : tout savoir pour mieux choisir

Porte d'entrée Armen en aluminium gris

De même que, dans une majorité des cas, un cambrioleur passe par la porte d’entrée pour commettre ses méfaits, le froid et le bruit font de même !

En effet, une porte mal isolée peut être responsable d’une déperdition de 15 à 20% de la chaleur de votre habitation. Une perte sèche qui se répercutera sur vos factures d’énergie puisqu’une porte mal isolée vous obligera à chauffer davantage.

Mais comment bien choisir votre future porte d’entrée ? Est-ce que toutes les matières se valent ? Quels sont les points importants à vérifier ? On vous dit tout dans la première partie de notre dossier.

Comprendre l'isolation thermique d'une porte d'entrée

Pour mesurer les performances d’une porte d’entrée, il existe un coefficient spécifique qui vous permet de comparer chaque modèle de porte.

Ainsi, le coefficient Ud exprime l’énergie (en Watt) qui passe à travers une porte. Plus ce coefficient est faible et plus votre porte sera performante en matière d’isolation et sera capable de retenir plus longtemps la chaleur à l’intérieur de votre habitation.

Comme pour les automobiles et l’électroménager, les portes sont ainsi classées de A à F. Une porte notée F aura de très mauvaises performances. A l’inverse avec un coefficient Ud faible de 1,4 W/m2.K, une porte méritera un A.

porte d'entrée Armen en aluminium

(Exemple d'une porte en aluminium. Equipée d'un isolant intérieur épais et d'une rupture de pont thermique, ce modèle offre une isolation remarquable.)

Isolation : les points à vérifier pour ne pas se tromper

Maintenant que vous connaissez la notion de coefficient Ud, pensez tout d’abord à vérifier celui de votre future porte. Ainsi une porte avec un coefficient de 1.8 W/m2.K vous permettra de réaliser d’importantes économies d’énergie.

De même, si vous choisissez une porte vitrée ou semi-vitrée, veillez bien à la qualité du vitrage utilisé. Celui-ci doit être au minimum un double vitrage. Celui, Pour être efficace, il doit être rempli avec du gaz argon. Méfiez-vous ainsi de certains fabricants peu scrupuleux qui vous proposent un double vitrage de piètre qualité.

Enfin, la matière de votre future porte aura une incidence sur les performances thermiques. Ainsi le PVC ou le bois sont extrêmement isolant. Mais un point important reste la présence d’une barrette à rupture de pont thermique sur l’aluminium. Sans cela, votre porte ne sera pas en mesure de correctement isoler votre habitation.

isolation d'une porte : étanchéité renforcée

(L’isolation des nouvelles portes OuvertureS met tout le monde d’accord. Une étanchéité renforcée grâce au 2 ou 3 joint élastomères sur les formants et les ouvrants + 1 joint brosse en partie basse. Sans oublier une âme isolante thermique et phonique.)

Qualité : attention, toutes les portes d'entrée ne se valent pas

Si l’on vous dit qu’en moyenne une porte d’entrée est conservée durant 30 ans, il va s’en dire que vous avez tout intérêt à ne pas vous précipiter sur le premier modèle venu. En effet, les tarifs d’une porte d’entrée peuvent connaître un différentiel important. Ainsi, entre une porte achetée dans certaines grandes surfaces de bricolage et un modèle haut de gamme fabriqué en France, vous pouvez parfaitement multiplier le tarif par 10. Mais qu’est ce qui peut justifier un tel écart ?

Tout d’abord la conception de la porte. Si visuellement vous avez l’impression que deux portes sont identiques, dans les faits les différences peuvent être impressionnantes. Une porte premier prix utilise des matériaux de qualité discutable et utilisés dans de faibles épaisseurs. Le châssis, quant à lui, n’est souvent pas renforcé, ce qui provoquera rapidement une déformation de la porte. Idem pour la quincaillerie ou l’épaisseur et la qualité des isolants utilisés.

La qualité de fabrication joue également un rôle déterminant dans le prix final de votre future porte. Une porte fabriquée en France, avec un montage rigoureux et des finitions soignées, c’est évidemment un coût supplémentaire qu’il faudra bien répercuter dans le prix de vente. Mais à bien y réfléchir, c’est un investissement indispensable.

(Extrait de la nouvelle gamme de portes OuvertureS 2019 : un design exceptionnel pour une qualité de fabrication soignée.)

Sécurité : le point essentiel pour beaucoup d'entres-vous

Nous l’avons écrit dans l’introduction de cet article. Plus de 90% des cambrioleurs passent par la porte d’entrée. Le niveau de sécurité est donc essentiel lors du choix de votre future porte. Vous aurez besoin d’être rassuré lorsque vous quitterez votre maison chaque matin ou au moment de vous endormir le soir. Alors, qu’est ce qui fait qu’une porte est réellement sécurisée ?

La matière joue un rôle essentiel. L’aluminium ou l’acier sont plus résistants que le PVC. La qualité de la structure du châssis est également déterminante. Plus votre porte offrira de la rigidité et plus cela compliquera la vie d’un voleur.

Bien entendu, la serrure devra offrir 5 points et comprendre un cylindre de qualité. Veillez à bien choisir une clé non copiable et livrée avec une carte de propriété.

Si vous avez opté pour une porte d’entrée vitrée ou semi-vitrée, il est indispensable que le vitrage soit traité anti-effraction. Il s’agit d’un verre contenant une feuille spécifique qui augmentera la résistance en cas de tentative d’effraction.

Bien entendu, si vous êtes dans une zone à risque, le plus sage est d’opter pour une porte blindée qui pourra être certifiée A2P.

De même que, dans une majorité des cas, un cambrioleur passe par la porte d’entrée pour commettre ses méfaits, le froid et le bruit font de même !

En effet, une porte mal isolée peut être responsable d’une déperdition de 15 à 20% de la chaleur de votre habitation. Une perte sèche qui se répercutera sur vos factures d’énergie puisqu’une porte mal isolée vous obligera à chauffer davantage.

Mais comment bien choisir votre future porte d’entrée ? Est-ce que toutes les matières se valent ? Quels sont les points importants à vérifier ? On vous dit tout dans la première partie de notre dossier.