Portail motorisé
Quelle motorisation choisir pour son portail ?
17 juin 2021
Exemple de parquet stratifié marron imitation chataignier
tout savoir sur le parquet stratifié
5 juillet 2021

Comment bien choisir son escalier ?

Escalier sur-mesure bois et acier

Véritable colonne vertébrale, l’escalier est une des menuiseries intérieures les plus importantes de votre maison. Cette pièce majestueuse ne peut pas être choisie au hasard. Et pour cause, elle assure bien évidemment un accès aux étages en toute sécurité, mais doit également s’intégrer dans votre intérieur sans détonner avec le reste de la décoration. Escalier droit, tournant ou suspendu ? En bois, en métal ou en pierre ? Avec ou sans contremarches ? Avec ou sans rampe ? Les possibilités avec un escalier sur-mesure sont nombreuses ! Alors, laissez-vous guider par cet article en 3 étapes.


Choisir le type d’escalier le plus adapté à la configuration de la pièce

De manière générale, un escalier nécessite entre 4 et 6 m² de surface au sol. En fonction de la place disponible et de la configuration de la pièce, vous pourrez opter pour différents modèles.

L’escalier droit

C’est l’escalier le plus classique, doté d’une simple volée de marches, sans angle. S’il est confortable à utiliser au quotidien, il nécessite toutefois de l’espace en termes de reculement. Par contre, vous pourrez vous créer des rangements, voire un petit bureau ou un coin TV, juste dessous.

Les escaliers tournants

Comme leur nom l’indique, les escaliers tournants sont conçus avec un ou plusieurs angles. Il en existe quatre versions :

  • L’escalier quart-tournant : la volée de marche forme un angle, ce dernier pouvant être positionné en bas, au centre ou en haut de l’ouvrage. Ce type de modèle s’intègre dans de nombreuses configurations en diminuant la surface occupée au sol.
  • L’escalier double quart-tournant : ses deux angles forment deux paliers intermédiaires et permet de se glisser dans de petits espaces.
  • L’escalier demi-tournant : avec ou sans palier intermédiaire, ce modèle semble se contorsionner avec ses deux séries de marches parallèles.
  • L’escalier débillardé : contrairement aux modèles ci-dessous qui possèdent des angles, celui-ci se distingue par une ou plusieurs courbes.

Les escaliers « gain de place »

Vous manquez cruellement d’espace pour installer votre escalier ? Deux possibilités s’offrent à vous :

  • L’escalier hélicoïdal : aussi appelé à colimaçon, ce modèle possède des marches rayonnantes autour d’un axe central. Il est également autoporteur et ne nécessite donc pas d’appui. Seul hic : sa très forte pente.
  • L’échelle de meunier : à mi-chemin entre l’escalier et l’échelle, ce type de modèle est doté de marches peu profondes. Du fait de son usage peu confortable, il est à réserver aux pièces peu fréquentées.

Les escaliers originaux

Terminons cette sélection d’escaliers avec des modèles qui sortent de l’ordinaire :

  • L’escalier à pas japonais : cet escalier droit possède des marches découpées de manière très spécifique. Original donc, mais peu pratique. L’escalier à crémaillère centrale : les marches sont reliées par des limons centrés, c’est-à-dire au milieu de la volée, et non par les côtés comme les modèles plus traditionnels.
  • L’escalier suspendu : ultra design et contemporain, l’escalier suspendu se compose de marches fixées au mur, sans aucun autre support.

Sélectionner le matériau idéal

À l’instar de toutes les menuiseries intérieures, l’escalier peut être conçu dans de nombreux matériaux. À vous de choisir selon vos goûts !

Le bois

Matériau traditionnel de l’escalier, le bois est un classique qui s’adapte à tous les intérieurs, y compris les plus contemporains. Quelle que soit l’essence sélectionnée, il apporte de la noblesse, de la chaleur et une touche nature à la pièce. 

Les bois durs français comme le chêne et le hêtre sont souvent privilégiés. Malgré tout, il est possible d’opter pour du sapin dont la teinte blanc mat est particulièrement actuelle ou pour des bois exotiques tels que l’ipé ou l’iroko.

Le métal (acier, aluminium, inox)

Pour un style « indus » et contemporain, le métal est à l’honneur ! En acier, en aluminium ou en inox, ces modèles minimalistes épurent votre intérieur et laissent circuler la lumière grâce à l’absence de contremarche.

Le métal, et plus particulièrement l’alu, permet de nombreuses formes et design. Aussi pouvez-vous laisser libre cours à votre imagination et créer un escalier sur-mesure parfaitement assorti à votre habitation.

Le mixte bois/métal

Le métal vous plait par son côté moderne, mais vous le trouvez un peu trop froid ? Qu’à cela ne tienne : la tendance est à l’association des matériaux ! Des marches en bois peuvent venir réchauffer un garde-corps en acier ou en aluminium, pour un résultat contemporain.

Les originaux

Un escalier en verre, en béton ou en pierre ? Eh oui, c’est également possible ! Sortez des sentiers battus avec ces matériaux hors du commun et offrez-vous un aménagement haut de gamme.
Attention cependant, car les artisans capables de vous proposer des modèles aussi pointus sont rares… et la facture peut vite grimper !

Penser aux détails qui changent tout

L’escalier est une pièce maîtresse de votre habitation. Et pour faire la différence, les détails ont toute leur importance.

Les contremarches

Pour rappel, la contremarche est la partie verticale de la marche d’un escalier.

Si vous souhaitez un escalier moderne, épuré, qui laisse circuler la lumière, alors optez pour un modèle sans contremarches. Par contre, la contremarche peut également être très sécurisante, notamment si vous avez de jeunes enfants. Avec elle, aucun risque de passer le pied au travers des marches…

La rampe

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’installation d’une rampe n’est pas obligatoire dans les habitations individuelles. Libre à vous donc de vous en délester si vous le souhaitez ! Votre escalier n’en sera que plus épuré et contemporain.

Généralement, et toujours par mesure de sécurité, la rampe devient un accessoire indispensable pour les enfants et les personnes âgées, surtout si l’escalier est raide.

Les LED

Gadget pour certains, incontournable pour d’autres… Les LED peuvent être intégrées dans les escaliers, au niveau de la rampe ou des marches. Il est même envisageable d’encastrer des spots muraux au ras de la volée pour un maximum d’effet !

Les antidérapants d’escalier

Pour les personnes âgées ou les enfants en bas âge, les antidérapants d’escalier permettent de prévenir les chutes et autres accidents et assurent une certaine sérénité d’esprit.

Toutefois, prenez garde aux revêtements collés. Avec les années, ils ont tendance à se détacher et peuvent, de fait, devenir dangereux en vous faisant trébucher. Privilégiez plutôt les vernis et les peintures réservés à cet usage.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour choisir votre futur escalier. Une question, un doute ? Faites appel à un professionnel qui saura répondre à toutes vos interrogations et vous proposer le modèle idéal pour vous !

Véritable colonne vertébrale, l’escalier est une des menuiseries intérieures les plus importantes de votre maison. Cette pièce majestueuse ne peut pas être choisie au hasard. Et pour cause, elle assure bien évidemment un accès aux étages en toute sécurité, mais doit également s’intégrer dans votre intérieur sans détonner avec le reste de la décoration. Escalier droit, tournant ou suspendu ? En bois, en métal ou en pierre ? Avec ou sans contremarches ? Avec ou sans rampe ? Les possibilités sont nombreuses ! Alors, laissez-vous guider par cet article en 3 étapes.