Promotion: Vos Velux moins chers ! >> EN SAVOIR PLUS
Nos experts sont disponibles au : 01 69 23 33 56

Salon avec parquet et poele à bois
Parquet : les 7 questions que vous devez vous poser avant de vous lancer
7 mars 2022
quel parquet choisir
Parquet massif ou contrecollé ? Quel revêtement de sol choisir ?
23 mai 2022

Parquet : comment entretenir le parquet de votre salle de bain ?

Le parquet traîne encore sa mauvaise réputation. On le dit beau, au charme fou, mais difficile d’entretien et fragile au quotidien. Difficile donc de l’imaginer trôner dans une salle de bain où l’humidité ambiante et les différences de température risqueraient de le faire gondoler et de l’abîmer irrémédiablement. Halte aux idées reçues ! Il est tout à fait possible de s’offrir la noblesse du parquet dans une pièce aussi exigeante… à condition de choisir l’essence, la pose et la finition la plus adaptée et surtout, de lui assurer une protection efficace. On vous dit tout.

Choisir un parquet adapté à la salle de bain

La chaleur du bois s’accorde à merveille avec les teintes généralement froides qui ornent les salles d’eau (les tons de bleu et de vert). Mais avant de penser déco, mieux vaut s’assurer de choisir le parquet le plus adapté à cette pièce si spécifique.

Une essence imputrescible avec les bois exotiques

Pour un parquet durable dans une salle de bain, l’essence doit pouvoir s’adapter sans sourciller à l’humidité ambiante. Les bois exotiques sont donc à privilégier, en particulier le bambou, le teck ou encore le wengé. Leur imperméabilité naturelle joue en leur faveur, contrairement aux essences de bois européennes telles que le pin maritime ou le chêne. Mais il est tout à fait possible d’opter pour ces derniers en appliquant un traitement contre l’humidité en renfort.
À noter : Si le parquet massif est le choix le plus pertinent pour un sol de salle de bain, vous pourriez aussi jeter votre dévolu sur un parquet stratifié imitation teck, blanc ou teinté au prix plus accessible… Ces ersatz ne seront malheureusement pas à la hauteur, car, même si la ressemblance peut être frappante, ils ne contiennent pas une seule fibre de bois et seront donc beaucoup moins résistants.

Une pose adaptée en « pont de bateau »

Si le choix de l’essence est crucial pour assurer la longévité de votre sol de salle de bain, la pose est elle aussi déterminante. Il existe plusieurs techniques d’installation, mais pour ce type de pièce, les possibilités sont limitées : un parquet flottant ou un parquet contrecollé risquerait de laisser l’eau s’infiltrer à travers les lattes… Et les gonflements et les moisissures ne tarderaient pas à apparaître ici et là, pour votre plus grand déplaisir.

La solution est d’opter pour une pose dite « pont de bateau ». Élégante et atypique, elle apportera du caractère à votre salle de bain tout en assurant la longévité de votre parquet. Cette pose se distingue par des joints noirs qui garantissent ainsi étanchéité et imperméabilité. Cependant, son entretien doit être régulier… Mais nous y reviendrons un peu plus loin dans cet article !

La finition parfaite du parquet huilé

Les parquets massifs peuvent être vitrifiés, cirés ou huilés. Le choix de la finition se fait souvent pour des questions d’esthétique, mais pour un revêtement de sol de salle de bain, il faut également prendre en compte le critère de l’humidité.

Un parquet vitrifié pourrait convenir pour un temps. En effet, le vernis transparent assure à sa surface une certaine imperméabilité. Toutefois, du fait des variations de température typiques dans une salle de bain, ce dernier finirait rapidement par s’écailler, fragilisant ainsi les lames.
Le parquet ciré, quant à lui, ne résistera pas à l’humidité et les inévitables flaques d’eau. En outre, il peut devenir très glissant. Enfin, il reste le parquet huilé et c’est lui qu’il vous faudra privilégier. Traité grâce à plusieurs couches d’huile, il est protégé en profondeur contre l’humidité et supporte sans mal aux différences thermiques.

Entretenir le parquet d’une salle de bain : mode d’emploi

Dans une salle de bain, comme dans toutes les autres pièces de votre habitation, votre parquet a besoin d’être entretenu régulièrement de manière spécifique. Mais rassurez-vous, ce revêtement de sol n’est pas aussi exigeant qu’il en a l’air !

L’entretien d’un parquet de salle de bain au quotidien

Pour entretenir le parquet de votre salle de bain, rien de plus simple ! Il suffit de respecter ces trois règles :

  • 1. Dépoussiérez régulièrement votre parquet à l’aide d’un balai à poils doux.
  • 2. Ne lessivez pas votre sol et utilisez plutôt une serpillère légèrement humide sans produit chimique.
  • 3. Évitez les stagnations d’eau et épongez-les dès que possible.

C’est tout !

Pour redonner un nouvel éclat à son parquet et le protéger

La plupart des parquets de salle de bain sont généralement huilés avant leur pose. Mais pour préserver la beauté chaleureuse du bois et le protéger contre l’humidité, il est important de continuer à appliquer une huile spécifique, prévue pour cet usage.

La plupart du temps, il s’agit d’un mélange de résines polyuréthanes et d’huiles naturelles. Ce produit incolore permet à la fois d’imperméabiliser les lames, de leur redonner de l’éclat, tout en réduisant les risques de glissade. Son application est très simple et doit être renouvelée 1 ou 2 fois par an suivant les essences.

En cas de taches…

Les risques de taches dans une salle de bain sont plus limités que dans une cuisine ou une pièce de vie, mais personne n’est à l’abri d’un incident.

Heureusement, le parquet huilé possède une excellente résistance contre les salissures et lorsque cela survient, vous pouvez user et abuser du savon noir. Ce produit naturel est extrêmement efficace, tout en étant écologique. A contrario, évitez absolument les détergents, comme la javel, qui sont bien trop agressifs pour le bois.

Et si la tache persiste, il est possible de l’éliminer grâce à un léger ponçage. Pour cela, armez-vous d’un papier à grain fin et passez-le en douceur sur la partie tachée jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Enfin, terminez par l’application d’une nouvelle couche d’huile afin de nourrir le bois et de le protéger contre d’éventuelles prochaines souillures !

Entretenir un parquet dans une salle de bains n’est pas si sorcier. Et c’est encore plus vrai si ledit parquet a été soigneusement choisi pour ses qualités hydrofuges. Quelques bons gestes à retenir et le tour est joué !