Promotion: Vos Velux moins chers ! >> EN SAVOIR PLUS
Nos experts sont disponibles au : 01 69 23 33 56

quel parquet choisir
Parquet massif ou contrecollé ? Quel revêtement de sol choisir ?
23 mai 2022

Salle de bain : quel revêtement choisir ?

parquet dans une salle de bain

La salle de bain est sans conteste une des pièces les plus exigeantes vis-à-vis de son revêtement de sol. Brusques écarts de températures, taux d’humidité en flèche, éclaboussures… Carrelage, parquet-sur-mesure, pierre naturelle... Ces derniers devront être suffisamment résistants, tout en étant faciles d’entretien, anti-dérapant et plaisants à l’œil. Alors, comment choisir le matériau le plus adéquat ? Du carrelage au jonc de mer, en passant par le parquet et le PVC, toutes les options sont envisageables, même si chacune a ses propres atouts et faiblesses. Faisons le point ensemble.

Les revêtements de sol les plus adaptés à la salle de bain

Certains matériaux sont plus souvent invités dans les salles de bain que d’autres. À tort ou à raison ? Faisons le point.

Le carrelage

C’est sans aucun doute le revêtement fétiche des salles de bain ! Depuis des décennies, les carreaux de grès cérame habillent la pièce d’eau tout en offrant aujourd’hui une multitude de tailles, de coloris, de motifs et de finitions.

En plus de cette palette impressionnante en matière de design, le carrelage supporte l’humidité et la moiteur sans broncher. Un atout indispensable dans cette pièce ! Pour le choisir, n’hésitez pas à vous appuyer sur les critères UPEC :

  • U pour résistance du matériau à l’Usure ;
  • P pour résistance du matériau au Poinçonnement (en cas de chute d’objets) ;
  • E pour résistance du matériau à l’Eau ;
  • C pour résistance du matériau aux produits Chimiques.

Et optez pour un carrelage avec un score minimum de U2 P2 E3 C1.

Les pierres naturelles

Marbre, ardoise, galets… L’aspect minéral associé avec des couleurs tendres comme le bleu pastel, le vert d’eau ou le marron est particulièrement prisé pour les salles de bain. Mais outre leur côté esthétique, les pierres naturelles sont également très intéressantes pour leur résistance et leur longévité (à condition d’avoir appliqué avec soin un traitement hydrofuge contre les infiltrations d’eau).

En revanche, pour ne pas risquer la glissade, mieux vaut opter pour un grain de pierre assez brut ou pour des galets dont le galbe vous massera doucement la plante des pieds lorsque vous sortirez de la douche.

Enfin, son point faible reste son prix, assez onéreux.

Le PVC ou le vinyle

D’instinct, il est difficile d’imaginer comment un revêtement de sol souple peut supporter l’humidité extrême des salles de bain. Pourtant, s’ils sont correctement installés, le PVC ou le vinyle ne craignent pas grand-chose de par leur composition à base de polychlorure de vinyle (un genre de plastique). On les préfèrera tout de même en rouleaux plutôt qu’en dalles ou en lames afin de limiter les risques d’infiltration d’eau.

Par ailleurs, ce type de matériau offre de multiples possibilités en matière d’aspect : imitation bois, carrelage, pierre, béton… Il y en a pour tous les goûts et à un prix relativement accessible !

Bon à savoir : S’il fait également partie des revêtements de sol souple, le linoléum n’est pourtant pas recommandé pour la salle de bain. Conçu à partir de matières naturelles, il ne supporte pas très bien l’humidité.

Le sol stratifié

Bien qu’il soit souvent appelé à tort « parquet stratifié », le sol stratifié n’a rien d’un parquet massif ou flottant. En effet, il ne s’agit en réalité que d’un support aggloméré doté d’une couche de résine pouvant imiter de nombreux motifs, dont le bois, mais aussi le béton, le carrelage ou encore le marbre.

Le sol stratifié peut être posé dans une salle de bain : l’étanchéité de la résine joue en sa faveur. En revanche, il ne supporte pas la stagnation de l’eau et les lavages intenses (vapeur par exemple). Aussi, même si son prix très abordable peut séduire, il faudra veiller à le préserver au quotidien et à lui offrir une solide protection hydrofuge supplémentaire.

Les revêtements de sol les plus originaux pour une salle de bain

La salle de bain est une pièce comme une autre où il est tout à fait possible de jouer la carte de l’originalité. Mais attention à assurer la longévité de votre revêtement en optant pour un matériau adapté !

Le jonc de mer

Un prix accessible. Un style ultra-naturel qui transforme la salle de bain en une bulle zen. Une superbe résistance à l’humidité. Le jonc de mer semble avoir tout bon ! Et pour cause, il est conçu à partir de fibres de plantes aquatiques… L’eau et la moiteur ne lui font donc pas peur. Mieux, elles lui permettent de garder souplesse et élasticité. Parmi ses faiblesses, citons tout de même son toucher plutôt rugueux qui peut surprendre ou être désagréable pieds nus et son besoin quotidien d’aération pour éviter les moisissures.

Bon à savoir : tous les sols en fibres végétales ne sont pas faits pour la salle de bain. La fibre de coco ou la jute sont par exemple bien trop sensibles.

Le parquet

La noblesse et la chaleur du bois peuvent-elles trouver leur place dans une pièce humide où les éclaboussures sont quotidiennes ? Eh bien, oui… si vous optez pour une essence et une pose adaptées !

Naturellement imputrescibles, les bois exotiques sont donc tout indiqués. Parmi les valeurs sûres que l’on retrouve régulièrement dans les salles de bain, citons le teck et le bambou.

Côté installation, mieux vaut éviter la pose flottante, sensible aux infiltrations d’eau. La pose dite « pont de bateau » est idéale. En plus d’apporter un style tout particulier à la pièce, elle offre une étanchéité parfaite entre les lames.

Enfin, l’entretien d’un parquet dans une salle de bain ne doit pas se faire à la légère. Balayez quotidiennement pour retirer les petits cailloux et les poussières qui pourraient le rayer et pensez à l’huiler de temps à autre pour assurer sa protection hydrofuge.

La moquette

On la croyait disparue à jamais, pourtant, la moquette se fraye un retour parmi les revêtements de sol. Moelleuse et confortable, elle n’est malheureusement pas vraiment adaptée à l’humidité de la salle de bain.

Pour les amoureux de ce matériau, sachez que certains modèles sont dotés de fibres imputrescibles, capables de sécher très rapidement, et d’une sous-couche en latex contre les risques d’infiltration. À réserver aux pièces très bien aérées.

Vous rêvez de rénover votre salle de bain en changeant de revêtement de sol ? Cet article a dû vous donner quelques idées sur le choix du matériau. Mais rien de mieux que l’avis de professionnels pour prendre cette décision en toute connaissance de cause. Alors, n’hésitez pas à nous contacter : notre équipe est là pour répondre à toutes vos questions !